Mots-clés

, , , ,

congbel

Lire le communiqué original en anglais en cliquant ici

L’AIT a le plaisir d’annoncer le succès de son premier congrès dans la région des Balkans. Le Congrès marque une nouvelle ère pour l’AIT, qui a démontré son engagement pour le développement et la diffusion de l’anarchosyndicalisme dans de nouvelles régions à travers le monde.

Du 3 au 5 novembre 2017, un Congrès Extraordinaire de l’AIT a eu lieu à Belgrade, en Serbie. Le Congrès s’est tenu, extraordinairement, moins d’un an après le XXVI Congrès, qui a eu lieu à Varsovie. Malgré ce défi technique, le Congrès s’est à nouveau bien déroulé et a été accompagné de discussions sur des questions pratiques et des présentations publiques du travail des Sections.

Le choix d’organiser un congrès important à Belgrade peut être vu comme un acte de résistance face à l’État autoritaire, qui a essayé de criminaliser des camarades dans ce pays à plus d’une occasion.

Questions discutées au Congrès

Le Congrès a inclus un certain nombre de questions techniques ainsi que des débats et des échanges de connaissances et de compétences. Les questions techniques incluaient la révision du vocabulaire des Statuts et leur mise à jour afin de refléter les procédures actuelles et de donner plus d’informations. Des délégués de divers groupes de travail ont également présenté le travail fait en matière de stratégie et de formation.

Le dernier jour du Congrès a été consacré à une discussion plus approfondie sur les divers cours de formation organisés et sur les situations particulières des Sections. Cela a permis à chacun de comprendre les types de problèmes auxquels nous pouvons être confrontés sur en milieu de travail, en vue de partager nos expériences et d’améliorer nos compétences et l’efficacité de nos efforts d’organisation.

Le prochain congrès régulier et de nouvelles perspectives

Il a été décidé que le prochain Congrès régulier, qui est prévu pour 2019, devrait avoir lieu en Australie. Cette entente montre notre engagement à lutter contre l’eurocentrisme (occidental) dont l’AIT a souffert depuis des décennies et qu’elle a maintenant de bonnes chances de surmonter. Nous sommes très heureux d’avoir un délégué du PPAS (Indonésie) au Congrès et sommes enthousiastes de voir les tentatives des camarades de répandre l’anarchosyndicalisme dans cette partie du globe. Il y a eu aussi des discussions sur de nouveaux contacts dans ce domaine et d’autres.

Les groupes de travail devraient maintenant faire des efforts pour soutenir ces organisations, ainsi que les Amis et Sections actuels de l’AIT.

Présentations des Sections et autres domaines d’organisation

Une réunion publique a eu lieu où les Sections et les Amis de l’AIT, ainsi que les membres des organisations invitées, ont présenté un peu de leurs organisations. En raison du nombre de participants et de la traduction, les présentations duraient toutes 10 minutes, ce qui s’est avéré trop court pour certaines Sections qui ont été actives dans un certain nombre de conflits ces derniers temps. C’était une très bonne chance d’obtenir plus d’informations sur ce que font certaines Sections.

En outre, une autre réunion publique s’est tenue avant le Congrès. La Section hôte, ASI, a récemment été impliquée dans des luttes pour le logement, bloquant des expulsions. La ZSP et SolFed sont impliquées dans l’organisation des locataires, donc il y avait l’idée de faire des présentations pour les activistes locaux. Malheureusement, les membres de la SolFed n’étaient pas à Belgrade à temps pour participer, mais les membres de la ZSP ont expliqué comment ils organisaient et montraient des films sur la façon dont ils bloquaient les expulsions et sur les actions directes contre les politiciens en charge. Fait important, il a montré comment nous pouvons amener notre lutte de classe et nos méthodes d’organisation horizontale et d’action directe à d’autres domaines et, en fait, construire des mouvements sociaux efficaces, capables de faire la différence.

Les participants ont trouvé ces réunions intéressantes et nous remercions les hôtes locaux de les avoir organisés en plus du Congrès. Il y avait aussi une exposition d’art en l’honneur du Congrès et nous remercions les artistes qui ont participé. Nous pensons pouvoir affirmer que nous avons tous beaucoup apprécié les événements.

Les événements sans rapport avec le Congrès

Bien que sans rapport avec le Congrès, nous pouvons mentionner que l’ASI a maintenu des efforts de publication importants pendant de nombreuses années et qu’une sorte de salon du livre alternatif a eu lieu le même week-end du Congrès. Certains des camarades étaient là en train de tenir une table et des camarades du Congrès se sont rendus après, faisant un rapport positif. Il s’est également avéré que les Travailleurs-Travailleuses des Postes avaient décidé de faire grève et de faire des actions directes durant ce temps et certains camarades locaux sont allés soutenir cette lutte. En apprenant cela, des camarades de Pologne ont pensé qu’il serait positif de poursuivre les liens entre les postiers en Serbie et leur syndicat.

Le CNT-AIT est toujours notre Section en Espagne

La raison principale de la tenue d’un Congrès Extraordinaire cette année a été de régler des questions récentes qui ont changé la composition de notre fédération internationale. Une partie de notre ancienne Section en Espagne, la CNT, a décidé de poursuivre différentes formes d’organisation. En conséquence, de nombreux camarades de cette région, qui ne sont pas d’accord avec les tentatives de diviser l’AIT et de la réorganiser avec une autre ligne, se sont retrouvés temporairement dans une situation difficile. Nous sommes heureux d’annoncer que lors de leur restructuration sur la base des statuts de la CNT avant le volte-face réformiste, la CNT-AlT a été reconnue comme la continuation de notre Section dans l’État espagnol. Nous accueillons les camarades (qui ne nous ont jamais quittés), de retour en tant que représentation locale de l’Internationale.

Nous adressons également nos meilleurs vœux aux autres personnes en Espagne qui garde avec nous une relation de camaraderie et qui ont envoyé des salutations spéciales au Congrès. Nous soutenons les efforts visant à maintenir l’anarchosyndicalisme dans la région et à maintenir les liens de solidarité que certains ont tenté, sans succès, de démanteler.

Pour des raisons de clarté, nous répétons que bien qu’il y ait maintenant au moins une douzaine d’organisations distinctes qui portent le nom de « CNT » en Espagne, notre Section s’appelle CNT-AIT et son siège est actuellement situé à Grenade. La CNT, dont le siège se trouve actuellement à Bilbao, après des tentatives infructueuses de scission et de reprise de l’organisation internationale – une tentative non abandonnée par ceux qui détiennent leur secrétariat – a été désaffiliée par l’AIT en 2016. Les Sections de l’AIT sont fédérées avec le CNT-AIT, pas avec cette autre confédération.

Le Secrétariat, au nom des Sections, voudrait remercier tous ceux qui ont participé au Congrès et aidé à le faire fonctionner.

Vive l’AIT!

Secrétariat de l’AIT

 

Publicités