À côté du cinéma Yougoslave, Hollywood c’est du manger mou.

L’extrait où ils cassent la photo de Staline est géniale!

http://www.cinemakomunisto.com/


Fiction ou documentaire ? La réalisatrice, Mila Turajlic, part à la recherche d’un cinéma disparu. Le projectionniste personnel de Tito, Leka Konstantinovic, est un guide exceptionnel dans l’univers du cinéma de la Yougoslavie. Des grands studios Avala de Belgrade, « les seconds en Europe après Cinecitta », aux grandes stars internationales (Orson Welles, Richard Burton, Yul Brynner) invitées par Tito sur l’île de Brioni, tout concourt à construire une histoire légendaire. Des films de partisans au festival de cinéma de Pula, Mila Turajlic réussit à construire, à partir des archives du cinéma yougoslave, « un film sur un pays qui n’existe plus » .

Advertisements